Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

Benutzerspezifische Werkzeuge

Sektionen

Gottfried Treviranus Facharzt FMH
Sie sind hier: Startseite / Site francophone / Cliquez svp: Un cabinet près du UnitoblerCampus

Cliquez svp: Un cabinet près du UnitoblerCampus

La psychiatrie est la discipline médicale la plus interdisciplinaire et pourtant j'essaie de mobiliser sur mésure de la personne, qui apporte ses problèmes, une relation de soutien aux changements, mais aussi le mieux des savoirs praticables: ceux de la psychologie, des relations proches et socio-économiques, mais aussi ceux des molécules, des cellules, jusqu'à la philosophie de ce qui ne peut pas être su.

Portrait de mes activités

Consultations aussi de prévention et  soins psychologiques, psychiatriques, socio-thérapeutiques et médicaux intégrés ou isolés sur mésure.

VK

Bonjour!

Dans mon cabinet près du UnitoblerCampus à Berne je conseille et traite des jeunes adultes, des adultes au milieu du cycle de vie, et des personnes à la retraite ou plus âgées parfois résidantes en home.

Elles s’adressent à moi pour un ou plusieurs problèmes d’ordre psycho-social, pour des problèmes avec un ou plus symptômes comportamentaux ou mentaux à mieux interpréter ou pour des troubles possibles ou établis d’ordre psychiatrique et souvent aussi médical.

 

Spiegelder

Si les symptômes mentaux, un traumatisme psycho-social ou des maladies psychiques en famille permettent de formuler une hypothèse de prévention ou de soins de troubles mentaux je procède à une élaboration des premiers pas d’un chemin de récupération. Ceci est assemblé par des pratiques prometteuses en fonction des taches d’amélioration souhaités et convenues. Les frais de la mise en œuvre de celles-ci sont assumés par les caisses maladie habituellement à raison de 90%.

Dans certain cas p.ex. aussi des conseils de passage de

génération dans des familles d’entrepreneurs, de planification de carrière ou de gestion de problèmes émergeants dans ceux qui soignent des tiers etc. peuvent se qualifier utiles dans une intention de santé mentale.

D'autre côté les soins aux dépendances aux substances - à partir du tabagisme - demande un minimum mobilisable de motivation de réduction de celle-ci.

Dans mon passé de chirurgien et interniste j’ai appris la grande utilité des soins psychiatriques dans le contexte de maladies, pas seulement oncologiques, traumatismes graves porteurs de deuils et dégats cognitifs. Les connaissances en matière, de leurs symptômes de fatigue et de douleur et de la pharmacologie spécifique (aisée par le portal mediQ) me permettent de pouvoir proposer des solutions dans le contexte de soins interdisciplinaires complexes.

Ces pratiques doivent être soutenues par ma faculté de répondre aux exigences relationnelles, mais aussi suffi- isamment compatibles avec des directives reconnues et établies en fonction d’études, qui restent particulièrement difficiles en evaluation de psychothérapie, mais aussi souvent insuffisantes en pharmacothérapie. Ainsi la validité de l’approche doit aussi se ressourcer dans les sciences de base psychologiques et biologiques et les discussions avancés du moment.SÄZ hantouche

Bien plus important de l’évidence et de la méthode restent pour les concernés l’efficacité et la rapidité du changement souhaités – si en dépression la méthode doit être adapté après 2 semaines sans succès, d’autres troubles néanmoins en demandent plus de patience avec beaucoup plus de semaines avant qu’une amélioration puisse s’installer – p.ex. par un changement achevé dans l'attitude d’une personne proche.

La reconstruction de l’autodétermination et de l’auto-affir-mation dans une vraie vie, souvent à reconstruire, peut passer par nécessité par un travail en relation thérapeutique aussi émotionnel et psychodynamique, mais je donne priorité aux ressources mobilisables de la vraie vie de chacun.

La croissance des motivations pour cela nécessite souvent

Rasa, Centovalli TI

aussi un travail philosophique, historique familial ou générale, ou bien méditatif, artistique, religieux ou de perspective économique. Des pas dans ces directions sont régulièrement encouragés si compatibles avec les cibles d’amélioration souhaitées. Souvent un soutien aussi juridique ou bien d’accompagnement social ou par les infirmiers doit s'organiser. Le focus de la thérapie doit pourtant rester dans le domaine des techniques thérapeutiques psycho-sociales et médicales. Ceci demande pourtant parfois des visites à domicile, dans des homes et souvent les consultations de liaison avec toute la gamme des spécialités médicales.

Dans les deux domaines je suis présent dans des congrès internationaux (www.biposuisse.ch). Du côté de la psycho- logie avec le système « dyn4 » d’analyse et traitement des troubles anxio-dépressifs. Ceci est actuellement le plus compréhensif et le plus solidement basés dans la structure du language, dans des logique d’approche appropriatif, et dans la correspondance avec la neurobiologie et neuro-chimie. Il permet de donner une réponse qui part directement depuis les états et 56 processus de passage d’état problématiques pour le patient.

D'òu ma présence sur des conférences internationales (7. dep. G).

Cette conférence (IRPB 2014) d'une longue série est dédiée aux psychoses, mais le mouvement de fond se réclame à la recon-naissance des tempéraments affectifs et du spectrum de formes mineures des trobles afféctifs uni- ou bipolaires.

Ma présentation de "Les tempéraments affectifs" se trouve dans les Bulletin des médecins suisse 2016/9.
cliquez le livre!
cliquez l'article!

cliquez!

SÄZ hantouche

Affectivités entre tempéraments et troubles.Cliquez svp: Un cabinet près du UnitoblerCampus

 

 

Dans le domaine de la neurobiologie je suis porteur de pointe d’une innovation très prometteuse qui analyse le rôle des mastocytes dans le contexte de défaites, victoires, évé- nements de reproduction, stress de travail et de formation, et certains infections, allergies et intoxications. Celle-ci permet souvent d‘expliquer l’énigme des localisations de dégâts assez spécifiques dans les troubles psychiatriques dans le contexte de l‘inflammation psycho-neuro-immuno-logique d’origine pas encore trouvée.

Ces activités d’avant-garde sont surtout très utiles pour trouver des nouvelles voies dans le cas de troubles très résistants comme les phobies sociales, les TOCs (obses-sions-compulsions, tics, „manies“), complexes ou rares – comme p.ex. dans le contexte de maladies neurologiques ou médicales ou des psychoses "schizophréniformes" débu- tantes ou chroniques et enracinées. Et surtout ainsi les patients avec leurs problème emmenent aussi déjà le germe de nouvelles thérapies!

Une bonne partie des thérapies heureusement se déroule dans une ambiance d’exploration et de facilitation de changement sans trop de jargon technique. Souvent les histoires des patients doivent trouver un tournant dans leurs narrations et leurs rencontres hors thérapie changent tout et tous en mieux. Mais d’autres fois les choses se sont déjà compliquées et c’est là où il faudra mobiliser les techni- ques, c’est-à-dire les trucs explicites qui permettent de changer le futur en mieux dès aujourd’hui  -  à partir aussi de l’hygiène d’alimentation, de sommeil, de nettoyage et de nutrition.

Début page